La vie après le nord – prise 4

Un ami du secondaire qui avait vu une demande que j’avais mise sur un groupe de camionneur sur facebook m’a proposé d’aller travailler pour son employeur. Dans ma tête, Prince ne faisait que du reefer (remorque réfrigérée) en équipe principalement vers la Californie.

IMG_6869

Puisque mon expérience de rouler en équipe – avec Truck’n Roll il y a 2 ans – n’avait pas été particulièrement emballante, je l’ai avisé que ça ne m’intéressait pas que je préférais du flatbed en solo. Bien qu’il ait vu quelques flatbeds au terminal, il n’avait pas réalisé que sa compagnie offrait maintenant ce type de services à ses clients.

IMG_6946

J’ai néanmoins décidé de contacter la personne ressource qu’il m’avait mentionné “au cas où…” Avant de la contacter, je suis passé faire une sauvette sur leur site web et c’est là que j’ai constaté que Prince possède maintenant une division flatbeds ce qui m’a grandement réjoui car au delà du type de travail que je recherchais, on m’avait grandement venté les relations dites “familiales” entre les chauffeurs et les bureaux. On m’avait dit qu’ici on appelle le chauffeurs par leurs prénoms et nom par leur numéro d’employé ! En plein ce que je recherchais !!!

Après une longue discussion avec la personne ressource, j’en suis venu à la conclusion que j’aimerais bien tenter ma chance avec cette compagnie qui semble avec des valeurs similaires aux miennes. À date, je dois dire qu’on ne m’a pas compté de mensonges.

IMG_6956

On m’a d’abord offert de débuter avec une remorque “rolling tarp” comme celle apparaissant sur la première photo en haut de ce billet. L’avantage d’une telle remorque c’est que tout ce qui voyage dans cette remorque est toujours à l’abri des intempéries. Comme dans un drybox sauf qu’on peut la charger par les côtés comme un flatbed et déplaçant la toile d’un bout à l’autre de la remorque. C’est comme un gros garage tempo sur roulettes. L’inconvénient c’est que la marchandise doit “fitter” à l’intérieur du tempo sinon c’est impossible de refermer la toile et par le fait même, de partir avec celle-ci pour aller la livrer.

IMG_6992

Après un premier voyage avec cette remorque, j’ai été appelé à faire un échange de remorque sur la route car un chauffeur devait revenir rapidement au Canada et n’était pas en mesure d’aller livrer son voyage chez son client. J’ai donc échangé ma “rolling tarp” pour un “step deck.” Comme le nom le dit, un step deck est une remorque avec une “marche.” Si vous regarder la 2e et la dernière photo vous verrai de quoi je parle.

IMG_7010

Avec une telle remorque, étant donné qu’une grande partie de son plancher est plus bas qu’un flatbed normal, il est possible de transporter des objets plus haut sans dépasser les dimensions totales requérant un permis de transport hors normes. Ainsi donc, un tracteur comme on peut voir sur la dernière photo serait trop haut sur un flatbed normal mais j’ai pu en transporter deux sans dépasser la hauteur permise. La présence de la bannière “D” indiquant un voyage hors normes est due au troisième “morceau” qui excédait la largeur maximale autorisée.

IMG_7053

Je me suis donc retrouvé au commande d’un step deck et à mon retour au terminal, on m’a proposé de le conserver pour mes prochaines assignations ! Bien sûr que ça implique que je dois utiliser de lourdes toiles pour protéger ma marchandise et que ce n’est pas mon sport préféré mais en même temps, je veux faire du fatbed pour faire plus d’exercice alors je suis bien servi de ce côté là ! Et ce serait pas mal hypocrite de ma part de chialer au sujet des toiles quand c’est justement une bonne source d’exercice ! Pis d’un autre côté, à travailler avec les toiles, je développe des trucs ce qui rend le travail plus agréable. C’est l’fun quand les toiles sont toutes bien alignées mais c’est n’est pas toujours évident à faire. Un jour j’vais être bon ! LOL

IMG_7064

J’ai donc pas mal plus de plaisir à faire mon travail au sein de cette équipe et en plus j’ai la chance de visiter des coins de pays (Canada et USA) que je n’avais pas encore eu la chance de visiter ! Ce n’est pas une obligation d’aller toujours vers des endroits inconnus mais c’est cool en titi !

IMG_7223

Par exemple, regardez-moi la bette ci-dessus ! Je me trouve en plein milieu d’un lac asséché situé à l’ouest de Salt Lake City, UT. C’est à quelques kilomètres de cet endroit que l’on retrouve la piste de vitesse de Bonneville où à chaque année, des mordus de vitesse tentent de battre des records de vitesse. Il fait beau, il fait chaud et la surface blanche derrière moi est du sel et non pas de la neige. Cette journée là, il faisait autour de 36 Celsius alors soyez sans crainte, ce n’était pas de la neige…

IMG_7078

Nous avons plusieurs clients au Nevada alors j’ai la chance de rouler pas mal dans des conditions chaudes. Par contre, il y a de nombreuses montagnes entre les plaines alors j’ai bien hâte de voir de quoi auront l’air les conditions routières quand la température commencera à rafraichir.

IMG_7785

Il y a quelques jours à peine, j’ai rencontré des températures de -1 au Wyoming ! Faut dire que les conditions climatiques sont très sèches alors il n’y a pas d’humidité pour emmagasiner la chaleur durant la nuit ce qui fait que la température baisse rapidement lorsque le soleil se couche. C’est l’un un climat désertique le jour mais il faut être bien habillé la nuit !

IMG_7094

C’est ce genre de situation qui rend ce travail si intéressant. Ma job c’est de garder mon camion et ma remorque entre les lignes et de rendre la marchandise chez le client en bonne condition. Mais c’est aussi tellement plus que ça !

IMG_7101

Je vous laisse avec d’autres photos prises au cours de mes derniers voyages. On se reparle sous peu !

IMG_7248
Trax à Salt Lake City, UT
IMG_7320
Bibliothèque à Salt Lake City, UT
IMG_7360
Un astronaute perdu à Salt Lake City, UT
IMG_7383
Salt Lake City, UT
IMG_7393
Summer League de la NBA à Salt Lake City, UT
IMG_7396
Summer League de la NBA à Salt Lake City, UT
IMG_7409
Alerte de tornade à North Platte, NE
IMG_7411
Après l’alerte de tornade, le beau temps à North Platte, NE
IMG_7438
Charles est venu avec moi à Saguenay, QC et il a eu droit à son premier cours d’arrimage
IMG_7457
Quand la marchandise prend toute la longueur de la remorque, il faut 3 toiles (2 rouges et une bleue) pour tout couvrir. Il faut aussi une tonne de bungies !
IMG_7471
J’adore cette sculpture que l’on retrouve sur le site du siège social de Cabela’s à Sidney, NE
IMG_7506
Quand on débute sa journée tôt, on a droit à ce genre de vue !
IMG_7517
Des remorques plein ma remorque en direction de la Colombie-Britannique
IMG_7521
Des remorques plein ma remorque en direction de la Colombie-Britannique
IMG_7572
J’aime bien rouler tôt le matin
IMG_7664
Première visite au port d’Halifax, NS

 

2 thoughts on “La vie après le nord – prise 4”

  1. Hum! , c’est très intéressant de pouvoir voyager avec toi à travers tes récit et tes photos.
    Un peu plus de libertés et d’horizons que dans ton camp minier du nord. Moins de routine et plus de rencontres surement intéressante et plus diversifié.
    Mes souvenir du Grand lac salé sont entre autre les miliers de moustiques au pied/carré collés sur le sel et les flaques d’eau et les clés que l’on peux laisser sur le démarreur sans risque de se faire voler dans la capitale des Mormons. Outre les raffineries en banlieu qui rappellent les anciennes odeurs de l’est de Montréal, Salt Lake est une très belle ville.

  2. C’est en effet une vie très différente de celle dans un camp minier ! Mais j’avoue que la vie dans le nord me manque parfois. Il y a cette fraternité dans le nord qu’on ne retrouve pas ailleurs. Mais malgré tout, j’apprécie grandement cette liberté et surtout de pouvoir découvrir plein de nouveaux endroits à chaque jour.

    Faut croire que j’ai été chanceux à date car je n’ai pas vu une seule mouche dans le coin du Grand Lac Salé. Pas une. C’est un des rares endroits où je passe et où mes vitres de camions demeurent propres !

    J’ai aussi ressenti cette impression de sécurité en me promenant à Salt Lake City. Même dans le coin de l’aéroport où il y a un truckstop que j’affectionne particulièrement, même si c’est passablement plus pauvre, je n’éprouve pas de craintes en me promenant seul.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *