La vie après le nord – prise 1

Après mon retour de Schefferville, j’ai pris quelques semaines pour réfléchir à ce que je voulais faire comme travail. J’avais eu la chance de faire du drybox avec Truck’n Roll et du flatbed dans le nord. Personnellement, j’ai rien contre le drybox mais je trouve que ça manque d’action ! Tsé quand tu passes ta journée assis sur ton cul à chauffer ton truck, ben c’est ben la moindre des choses que tu bouges un peu au chargement et au déchargement.

IMG_5516

Je sais pertinemment qu’on peut faire de l’exercice lorsque nous sommes arrêté à la fin de notre journée. D’ailleurs, faudrait que je me motive plus pour faire un peu d’exercice à ce moment là. Va falloir que je travaille là-dessus au cours des prochains mois…

IMG_5531

Anyway, au cours de l’été, j’avais vu passer des offres d’emplois de la compagnie Vilmik de St-Robert près de Sorel. Sur papier, ça semblait une compagnie intéressante qui offre des équipements récents bien entretenus à ses chauffeurs. Étant situé près de plusieurs industries sidérurgiques, elle fait donc beaucoup de transport d’acier. Ses principaux clients sont situés en Nouvelle-Angleterre et certains dans le midwest.

IMG_5540

J’avais déjà entendu parler négativement de la Nouvelle-Angleterre et ça m’a un peu fait peur quand j’ai vu que c’était une des principales destinations de la compagnie. Étant un lève-tôt, je me suis dit que ce serait un peu moins pire car je serais rendu dans les truckstops tôt en après-midi et je serais ainsi en mesure de me trouver une place sécuritaire pour coucher. L’idée était loin d’être méchante et je dois dire que lorsqu’il y avait des truckstops près de mes clients, ça fonctionnait relativement bien. Malheureusement, les truckstops sont plutôt rares en nouvelle-Angleterre alors il faut souvent coucher dans des aires de repos (rest area).

IMG_5552

Ces rest areas sont majoritairement propres et relativement tranquilles cependant, il ne possèdent aucune douche et parfois les portes des toilettes sont verrouillées la nuit et ce jusqu’à 8 ou 9 heure le matin. Quand tu commences ta journée vers 5 heure, ça veut dire que tu pisses dans un p’tit coin sombre pis que tu débutes ta journée avec une envie de chier !!! Étant donné que bien des clients n’offrent pas l’accès à des toilettes aux chauffeurs, des fois, ça prend quelques heures avoir de pouvoir se libérer d’un “poids sur la conscience…”

IMG_5632

Malgré de longues envies de chier et l’absence prolongée de douches, j’ai bien aimé me promener en Nouvelle-Angleterre. Le paysage n’est pas aussi exotique que dans l’ouest, mais c’est tout de même magnifique et t’apprends vite à bien planifier tes déplacements afin de minimiser les “inconvénients.”

IMG_5645

Mon association avec cette compagnie a pris fin lorsqu’une offre inespérée pour effectuer du transport hors norme m’est parvenue. Malgré tout, je garde de bons souvenirs de cette compagnie que je recommande régulièrement à des chauffeurs qui recherchent un bon endroit pour travailler.

IMG_5728

2 thoughts on “La vie après le nord – prise 1”

  1. Ouais il y a des choses du métier qui n’apparaissait pas dans les manuels des écoles de routier. Te retenir est une chose mais un bucket avec couvert étanche serait peut-être moins limite!

    Happy trail!

    1. Pouhahaha !!! C’était l’automne passé ça. Maintenant, j’ai effectivement une “méthode alternative” qui me permet d’évacuer mes surplus lorsque ces s’avère nécessaire. C’est fou comment ça peut faire une différence dans une vie !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *