Semaine 24 – Votre appel est important pour nous…

Ishhhh… J’en ai manqué un p’tit bout moi ! j’avais l’impression d’avoir manqué juste une p’tite semaine, tout de ben deux au max… Ben non, ça fait 7 semaines que je ne suis pas venu vous jaser. Ayoye !!!

À ma décharge, faut dire que je n’ai pas chômé ben ben. Tout d’abord, j’ai eu de la visite au bureau. Mon patron et quelques collègues d’Ottawa sont venu à Shawinigan pour mener des tests dans différentes équipes. Ce n’est pas tant la complexité du travail lors de ces visites qui est exigeant mais plutôt tout le côté logistique et planification des nombreuses rencontres. Quand mon patron se déplace avec son équipe, c’est n’est pas pour passer la semaine « sur le compte de dépenses » mais plutôt pour travailler et surtout, pour venir chercher l’expérience et les connaissances des employés des bureaux locaux. Faut que ça roule ! À cette visite de plusieurs jours, j’ai dû combiner mes cours à Québec ce qui a eu pour effet de déplacer mes cours qui sont normalement le lundi et mardi soir pour le mercredi et jeudi soir. Ça faisait drôle d’être à l’école ces soirs-là mais au moins j’ai rien manqué.

Durant mon absence de ce blog, j’ai également passé mon examen de compétence 8. Ça n’a pas été facile mais j’y suis parvenu. On dirait qu’il n’y a pas juste moi qui commence à avoir hâte que ça finisse. Mon auto a décidé qu’elle avait besoin d’un break alors j’ai eu le droit à une superbe crevaison lundi passé à 5h15 du matin, au kilomètre 212 de l’autoroute 40 Est… Avec des pneus à profils bas, c’est pas long que tu te ramasse sur le rim alors dès que j’ai senti le derrière de l’auto valsé, j’ai su immédiatement que j’avais une crevaison. Heureusement qu’à cette heure, il y a très peu de véhicules sur la route alors j’ai pu rapidement et sécuritairement m’arrêter dans l’accotement et contacter l’assistance routière. Une fois la remorqueuse arrivée, on a apporté mon auto chez le concessionnaire pour la faire réparer. J’sais pas si vous avez déjà pensé à ça mais à ce temps-ci de l’année, c’est pas le meilleur moment pour magasiner des pneus d’hiver…

Je sais, je sais… J’aurais pu légalement poser mes pneus d’été et reporter le remplacement de mes deux pneus arrière à plus tard mais avec l’hiver de merde qu’on a et les précipitations qui continuent de s’accumuler, je ne voulais pas prendre la chance de me péter la gueule. Surtout que j’accumule les kilomètres à la vitesse grand V par les temps qui courent. Il a donc fallu la semaine pour recevoir deux pneus neufs et c’est donc vendredi après-midi que j’ai retrouvé ma Kia. Merci à Carole et Charles de m’avoir laissé la Civic pour la semaine. Mis à part le fait que soit assis pratiquement à terre dans la Civic, j’aime encore beaucoup me promener dans celle-ci. Mais je dois avouer que j’ai grandement apprécié retrouver ma Kia. Veut, veut pas, un moteur plus puissant, 11 ans de technologie et 160 000 km de moins au compteur, ça fait une différence.

Alors nous voici maintenant à la fin du moins de mars, écœuré ben raide de cet hiver qui n’en finit plus de finir et d’un niveau de fatigue qui augmente toujours un peu à chaque semaine. Honnêtement, je commence à avoir hâte que ça finisse. L’hiver surtout afin qu’on puisse finalement profiter des chauds rayons du soleil et de voir autres choses que des mozus de bancs de neige. J’ai hâte de humer l’odeur des premières fleurs de mon jardin, de regarder pousser mes semis dans mes Smart Pots et de passer la tondeuse dans mon gazon tout vert. J’ai également hâte que mon cours se termine. Pas que je le trouve plate, bien au contraire car j’apprends encore de nouvelles choses à tous les cours. Mais cette longue routine de plus de 6 mois commence à me peser sur les épaules. Je suis à Québec 3 jours par semaine, je me détache tranquillement du bureau mais je n’ai pas encore commencé à m’enraciner chez mon nouvel employeur. J’ai hâte de tourner la page et de pouvoir me concentrer à 100 % à ma nouvelle vie. Je me sens si près et en même temps, on dirait que je ne parviens pas à réaliser à quel moment je vais enfin pouvoir tourner la page…

Anyway, « les femmes sont jalouses du blues » comme disait jadis Gerry Boulet faque c’est ça qui est ça !!! LOL

Non mais sans blagues, les prochaines semaines s’annoncent pas mal chargées. Mon patron au bureau m’a demandé de l’accompagner avec des collègues à Jonquière. Il s’agira d’une visite similaire à celle de Shawinigan il y a quelques semaines alors ça devrait bien se dérouler. En plus de quelques technicalités entourant mon départ définitif du bureau, ça devrait occuper mes 2-3 prochaines semaines. Ensuite, je pourrai me concentrer pleinement sur la fin de mon cours et mon stage avant d’entrer de plein pied dans ce nouveau monde qu’est le transport par camion.

Je vais revenir vous voir, ça c’est certain. Quand ? Ça c’est plus difficile à dire. Idéalement, dans 2 semaines, 3 au max mais je ne peux rien vous promettre. Si vous êtes curieux de voir qu’est-ce qui m’arrive, je vous invite à venir me suivre sur Instagram où l’on peut me retrouver sous l’identifiant @ve2jpt. Je publie généralement des photos plusieurs fois par semaine mais pas nécessairement de façon systématique à tous les jours ni à intervalles réguliers. Disons que je publie souvent « par mottons. » Je suis également actif sur Twitter sous le même pseudonyme @ve2jpt. Par contre, oubliez facebook car 1- vous aurez de la difficulté à me trouver et 2- je réserve cet endroit à ma famille et certains de mes amis proches.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *